Je gifle les bébés du FN » : la rage des islamo-gauchistes sur les réseaux sociaux

L’article que je reprends ce jour est signé de Samuel Martin sur Boulevard Voltaire, qui demande d’Imprimer, enregistrer ou envoyer cet article. Merci et bravo à lui.

Je le fais donc, parce que c’est une gentille compilation de la douceur des “chances pour la France” quelles que soient les couleurs de leurs peaux, des plus sombres aux plus pâles. Car, c’est vrai, les races n’existent plus, les couleurs s’effacent, les accents s’oublient, les comportements s’unifient… quand la connerie la plus violente sert de seul support intellectuel. En quelque sorte, des décérébrés fonctionnels.

Ainsi va la vie en Macronie. Il paraît qu’il est interdit de tenir des discours haineux. Mais cela devrait s’appliquer aussi à l’Élysée et à son personnel, surtout à celui qui jouit “d’emmerder les Français”, n’est-il pas ?

Tout ce verbiage, c’est la Gauche démasquée dans sa radicalité. Et il y a des demeurés pour vouloir signer des alliances avec ça ! Sur quels torchons ?

Antoine Solmer

*       *       *       *       *       *       *

« Je gifle les bébés du FN » : la rage des islamo-gauchistes sur les réseaux sociaux

La démocratie obéit à des règles, comme un jeu. Et comme un jeu, elle a ses mauvais joueurs. Ceux qui envoient voler les cases du Nain jaune parce que vous avez fait « Grand Opéra » ou le plateau du Monopoly parce qu’ils s’arrêtent dans votre hôtel, rue de la Paix. De la rage froide à la violence en passant par les insultes, tour d’horizon d’un monde sur les nerfs après le premier tour des législatives.

Les NTM et FDP pleuvent sur les mal-votants

Démarrage en douceur avec ceux qui envisagent de couper les ponts avec les électeurs RN. « Commencez à faire le tri avec vos amis et votre famille. Certaines choses ne sont pas humainement acceptables », écrit un vidéaste, Regelegorila. Ses propos trouvent peu d’échos positifs. Les réseaux le trouvent quelque peu sectaire, voire « flippant ».

Les insultes arrivent rapidement, sans trop d’inventions, avec d’obsessionnels « Nique ta mère » et « Fils de pute » (en style concis : fdp). Dès le dépouillement, un jeune s’exprime : « Eh bah niquez bien vos mères les gros fachos de ma ville là putain la honte. » Le journaliste Benjamin Bernard (beIN SPORTS) donne le ton de la soirée : « 12 millions de fdp dans notre pays. Voilà, il fallait que ça sorte. » Ces deux posts ont été supprimés par leurs auteurs. Impossibles à assumer ?

Tout le monde en prend pour son grade

« Si dans ma TL quelqu’un a voter (sic) RN unfollow moi directement sale fils de pute », s’agace JSK Vinicius, dont le profil annonce pourtant « la paix du cœur ». Même message de la part de Flosc : « Les personnes faisant parti de ces 12M peuvent m’unfollow. Cordialement Bande de FILS DE PUTE. » Pris d’un coup de sang, Yanni le Maboul traite de « fdp » ceux qui n’ont pas voté. Puis il supprime le message, car on lui a rappelé que de nombreux musulmans n’ont pas voté : il les a insultés. Il s’aplatit alors : « J’AVOUE DESOLER (sic) DES INSULTE SAUF AU (sic) RACISTES – Qu’Allah me pardonne d’avoir calomnié des frères et sœur musulman (sic). » Ne nous emballons pas !

Drapeau palestinien en profil, Coline insulte à la volée : « Nique ta mère si t’es apolitique – nique ta mère si t’as voté RN – nique ta mère si t’as pensé qu’à ta gueule. » Un Noir qui s’est filmé avec un drapeau français est pris à partie par « Rayane 93 » (ça fleure la Seine-Saint-Denis) : « C’est nous alors qu’ils te pissent dessus sale gros fils de pute nvm [niquez vos mères] ceux qui ont pas voter (sic). » Dans les commentaires, un Arabe pointe du doigt « sa tête de soudanais là ».

Vous prendrez bien un peu de racisme anti-Blanc ?

D’autres rêvent de passer à l’acte. « Un français sur trois est raciste, donc maintenant quand on croise un groupe de trois blancs on en tabasse un sur trois au hasard », écrit Sofia (à ce qu’il semble). Le compte vient d’être suspendu. Autre déclaration : « Je vais mettre en sang tout (sic) les blancs suspects que je vois dans la rue, c’est la règle maintenant. » L’auteur a supprimé son post, puis fermé son compte. Un homme s’énerve après avoir croisé au bureau de vote « un vieux cadavre de 90 ans devant moi qui a pris un bulletin RN » : le message est accompagné d’une vidéo d’un jeune qui fait un croche-patte à une mamie dans un escalier.

La palme de la violence revient à LaVegz, drapeau palestinien et anneau dans le nez, consigne « votez front populaire » sur son profil TikTok. Lors d’un live, elle se lâche. « Y a pas de débat. J’gifle les bébés du FN. Je fais les balayettes aux enfants du FN. Je mets un coup de pied dans les burnes des adolescents du FN et je gifle les darons FN. Et les grands-pères et les grands-mères, je les pousse dans une piscine pour qu’ils s’noient. » Avec un bon accent de cité, sa haine embrasse toutes les générations. Le compte de cette jeune femme à tendance psychopathe, suivie par plus de 37.000 personnes, est toujours actif. Sans doute est-il bon qu’elle se défoule en paroles, mais une telle déclaration en dit long sur l’état d’esprit d’une partie de l’extrême gauche : haineuse jusqu’à l’envie de meurtre.

Merci à Samuel Martin pour le bon boulot

 

Abonnez-vous à notre lettre d'information et rejoignez les 14 autres abonné·es.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *