CONNAISSEZ-VOUS AVAAZ ?

FIX FAKEBOOK
FIX FAKEBOOK

Si vous ne connaissez pas Avaaz c’est le moment de palier ce manque. Avaaz est un collecteur de pétitions dites “citoyennes”. Sa devise proclame fièrement : “Le monde en action”. D’autres auraient dit “en marche”. Mais passons. Encore faut-il savoir de quel type d’action il s’agit, au singulier ou au pluriel. Et pour cela l’exemple que j’ai reçu ce 14 mai vaut le déplacement. Faites-vous votre propre idée.

L’appel commencerait presque bien : “Depuis des années, les grandes plateformes que sont Facebook, YouTube et TikTok engrangent des milliards en saturant la planète de fausses informations, d’incitations à la haine et de contenus dangereux.”

S’il est vrai qu’une certaine désinformation est bien visible sur ces plateformes, il reste à savoir qui la met en place et contre qui.

Mais heureusement, nous serons sauvés par l’Union européenne : “après des années de travail, l’Union européenne vient de négocier un texte historique, qui obligera les poids lourds des nouvelles technologies à revoir leur copie. Ce pourrait être le début de la révolution numérique qui nous protégera.”

Je commence à craindre le pire. cela sent son entourloupe à plein nez, et plutôt de la narine gauche.

Lobbying ou groupe de pression pour les puristes (qui ont raison de l’être) voici le bout de l’oreille : “Nous pouvons affirmer sans exagérer que le Digital Service Act, la nouvelle réglementation européenne sur les services numériques, aurait été bien différent sans Avaaz. Nous avons mené des enquêtes colossales sur les dégâts des réseaux sociaux et nous avons publié nos résultats partout. Nous avons élaboré des propositions de réglementation pour protéger nos sociétés et la liberté d’expression. Nous avons tout donné pour convaincre des décideurs-clés. Et ça a marché !”

Autant vous dire, braves citoyens submergés de taxes et d’impôts que votre argent n’est pas étranger à cette affaire. De gentils bienfaiteurs se sont retroussé les manches pour nous concocter le paradis numérique via le Digital service act (je croyais que le brexit nous aurait débarrassé de cette langue qui n’est nationale dans aucun pays de l’Union européenne.

Nous retrouvons en tête de gondole, Mme Christel Schaldemose, du Dabemark, négociatrice en chef sur le DSA au parlement européen, et accessoirement membre du groupe de l’Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement européen. Mais aussi, Mme Margrethe Vestager, Danoise également, vice-présidente de la Commission européenne (donc toute proche de notre si nécessaire Ursula van der Leyen), et ex présidente du parti social libéral danois. N’oublions pas MMe Vera Jourova, Tchèque, commissaire et membre du parti social démocrate tchèque. Que du beau monde bien placé à gauche.

Il nous manquait un Français. Nous l’avons en la personne de Thierry Breton, qui pourrait faire croire à son orientation droitière par son attrait pour le RPF et l’UMP (ce qui n’est pas une garantie) mais qui fut nommé commissaire européen en 2019 sous la pression d’E. Macron, qui ne copine pas avec la droite, que l’on sache.

La suite est logique. Nous apprenons que grâce à Avaaz, à sa trentaine de chercheurs (ses “elfes” !) à ses actions publiques, à ses procédés charismatiques, la nébuleuse pétitionnaire citoyenne a reçu la bienveillante écoute du monde commissionnaire européen et au-delà. Même de Mark Zuckerberg (et Dieu sait qu’Avaaz a accusé Facebook de tous les péchés du monde). Une conversion, vous dis-je !

Nous sommes donc sauvés, puisque qu’Avaaz a réussi des tours de force incroyables.:

“Notre travail s’est retrouvé en une des journaux du monde entier et a permis d’avertir des millions d’Européens et d’Européennes des menaces que faisaient peser ces désinformateurs juste avant les élections. Même Facebook nous a remerciés publiquement !”

Il y avait des réseaux, rendez-vous compte. Mais grâce à Avaaz, “la découverte de ces réseaux a évité la catastrophe aux élections européennes .”

Les bienveillants d’Avaaz ne s’en sont pas tenus à ces broutilles. Ils ont décrypté tous les messages viciés de Facebook”. Ainsi on peut affirmer maintenant qu’il n’y a eu aucune tricherie lors de l’élection de Jo Biden, que les complotistes qui mettaient en doute la parole sacrée des bonnes institutions avaient été laminés, que ces mêmes complotistes, ou d’autres avaient lancé des hordes de manifestants sur le Capitole, que la santé publique était menacée, que la haine sous toutes ses formes était toujours présente, mais serait bientôt balayée grâce à Avaaz et aux braves sociaux-démocrates de la Commission européenne.

Enfin, il restait à savoir d’où provenaient ces complotistes qui avaient infiltré Facebook (et quoi encore ?). Vous ne devinez pas ? Vraiment pas ?

Alors, visitez sans retard l’article d’Avaaz sur son site : vous y trouverez des interpages défilantes. Si vous lisez vite, vous trouverez les mots far right, extrema derecha, bref, l’extrême droite.

Encore et toujours l’extrême droite, qu’on peut résumer ainsi : tout ce qui ne copine pas avec la social démocratie européenne ou autre.

Que mon article ne vous rebute pas d’aller fouiller “la plus ambitieuse de nos enquêtes”, comme le proclame Avaaz [1]. Vous y apprendrez comment le cancer gauchiste lance ses métastases. Il faut toujours s’instruire de ses ennemis pour les combattre.

Mais sachez aussi que : “Entre 2007 et 2009, Avaaz a été financée en partie par le milliardaire George Soros, via MoveOn par le Soros Open Society Institute (Open Society Foundations)” [2]

Enfin, le premier avis visible sur Internet dit ceci :

Avaaz est la « voix » occulte du complexe militaro-industriel qui cherche à semer le chaos de la guerre sur toute la planète. J’ai laissé tomber, Complètement dégouté par l’autoritarisme de cette organisation qui ne nous laissait aucune initiative contrairement à ce qui était annoncé dans l’email pour recruter.” [3]

À bon entendeur et bon lecteur…

Antoine Solmer

 

 

[1] https://secure.avaaz.org/campaign/fr/global_disinfo_reportback_april_2022/?slideshow

[2] https://fr.wikipedia.org/wiki/Avaaz.org

[3] https://www.google.com/search?q=avaaz+avis&client=firefox-b-d&sxsrf=ALiCzsa7OGgQLGLKhdnHH_VPifbdGOgSIw%3A1652744902274&ei=xuKCYrmoEPfFqtsPstuv2AE&ved=0ahUKEwi5o7fGmuX3AhX3omoFHbLtCxsQ4dUDCA0&oq=avaaz+avis&gs_lcp=Cgdnd3Mtd2l6EAwyBAgAEEcyBAgAEEcyBAgAEEcyBAgAEEcyBAgAEEcyBAgAEEcyBAgAEEcyBAgAEEc6BwgAEEcQsANKBAhBGABKBAhGGABQnQdYnQdgkR5oAXACeACAAQCIAQCSAQCYAQCgAQHIAQjAAQE&sclient=gws-wiz

 

 

 

 

 

Abonnez-vous à notre lettre d'information et rejoignez les 15 autres abonné·es.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.